Le fonctionnement des toilettes sèches en quelques mots

toilette seche fonctionnement

Quel est le principe des toilettes sèches ?

Non, ce n’est pas le trou ou la cabane malodorante au fond du jardin de nos parents ou grands-parents. Une toilette sèche se différencie d’une toilette classique par le simple fait qu’elle n’utilise pas d’eau…

Les toilettes sèches comment ça marche alors ?

Il suffit simplement de recouvrir nos besoins et le papier avec des copeaux de bois lesquels neutralisent toute odeur ! Si besoin vous pouvez télécharger notre mode d’emploi des toilettes sèches

Comment gérer les ’’déchets’’ issus des toilettes sèches ?

compost
Déchets… ???Plutôt faudrait il parler de ressources. En effet, mélangés aux déchets verts de notre quotidien (herbe de tonte, épluchures de légumes…), ces ’’déchets’’ constitueront un excellent compost pour vos cultures (massifs de fleurs, arbres fruitiers et potager). Qui plus est cet engrais naturel est non polluant et complètement gratuit.
toilette sèche économie

Quelle économie d’eau représente l’utilisation des toilettes sèches?

10 litres d’eau par chasse d’eau, 40litres d’eau par personne et par jour, soit un total d’environ 14m3 par personne et par an.

Quelle économie d’argent ?

Le prix moyen du mètre cube d’eau est de 3,92 €* en France . En utilisant une toilette sèche vous faites donc une économie de 55 €/an pour 1 personne , 110 €/an pour un couple, 165 €/an pour 3 personnes et 220 €/an pour une famille de 4 personnes.
(*tarif de l’eau au 01/2014 d’après L’observatoire national des services d’eau et d’assainissement)

Pourquoi utiliser une toilette sèche ?

principe des toilettes seches
Est il vraiment nécessaire d’utiliser de l’eau potable pour faire disparaître nos besoins dans les toilettes ? Essentiellement constitués d’eau, de carbone, d’azote et de phosphore, leur recyclage doit être réalisé par compostage afin d’être rendus à la terre pour l’enrichir.
Préserver l’eau et ne plus la polluer.
Cette mauvaise utilisation de l’eau est à la source de bien des problèmes :
– Epuration lourde et peu efficace
– Dégradations des écosystèmes dues à la surabondance de nitrates et de phosphates
– Manque à gagner désastreux en humus pour les sols et recours à des engrais chimiques coûteux et difficiles à produire.
La toilette sèche n’utilise pas d’eau. Après compostage, elle rend au sol la richesse qu’il nous donne :la boucle est bouclée ! Ca y est vous avez compris le principe des toilettes sèches
Téléchargez ici notre document PDF récapitulatif sur le fonctionnement des toilettes sèches

Les commentaires sont fermés